Tout est Un.

I - UNITÉ

 

1. Tout ce qui existe, incluant le monde que tu vois, ainsi que toi-même, témoin du monde, tout est Un.

 

2. Tout ce que tu considères comme étant moi, toi, lui, elle, et ceci ou cela, tout est Un.

 

3. Les êtres sensibles, ainsi que tout ce qui est considéré comme étant inerte et insensible, la terre, l’air, le feu et l’eau, tout cela est Un.

 

4. Le bien-être qui résulte de la conscience que « Tout est Un » ne peut être obtenu par une conscience fragmentaire, séparant les choses et les êtres : tout est Un.

 

5. La connaissance de l’unité de toutes choses est bonne, autant pour toi que pour les autres : tout est Un.

 

6. Celui qui considère « je suis séparé », « tu es séparé », « il est séparé », etc, se comporte d’une certaine façon envers lui-même, et différemment envers les autres. Il ne peut s’en empêcher. La pensée « chaque être est séparé des autres », est la graine d’où s’élève l’arbre de la discrimination arbitraire des actes (en fonction de la diversité des personnes). Par conséquent, comment pourrait-il y avoir un défaut de vertu chez celui qui sait qu’il y a unité entre lui et les autres ? Aussi longtemps que le germe de la différenciation est présent, l’arbre correspondant est à même de s’élever, que l’on s’y attende ou pas. Il faut donc renoncer à cette tendance à la différenciation. Tout est Un.

 

7. Si tu poses la question : « Dans le monde, les choses paraissent différentes ; comment puis-je alors considérer le tout comme étant Un ? Y a-t-il un moyen d’atteindre à cette connaissance ? » La réponse est celle-ci : « Dans un même arbre nous voyons des feuilles, des fleurs, des fruits et des branches, différents les un des autres, et qui pourtant ne font qu’un, étant tous compris dans le mot « arbre ». Leur racine est une, leur sève est une. De même, toutes les choses, tous les corps, tous les organismes, proviennent d’une même source et sont activés par un seul et même principe vital : tout est Un. »

 

Texte Tamoul anonyme du XIXe siècle, Ellâm Onru (Tout est Un).

Enseignement de l’Advaïta-Vedânta.