L'écoute profonde.

Quand nous sommes capables d'écouter la souffrance de l'autre avec compassion, nous en bénéficions nous aussi. Notre compassion nous rend heureux et paisibles. En écoutant avec compassion, nous pouvons comprendre des choses que nous n'aurions pas pu saisir si nous avions été pleins de colère.

L'écoute profonde est une forme de regard profond. Vous ne regardez pas seulement avec vos yeux mais avec vos oreilles.

 

Quand vous regardez avec vos yeux, vous pouvez voir la souffrance ; quand vous regardez avec vos oreilles, vous pouvez entendre la vibration des paroles prononcées. En vietnamien, le bodhisattva Avalokiteshvara est appelé "Quan Thê Âm" (Kwan Yin en chinois). "Quan" signifie "contempler profondément" ; "Thê" veut dire "le monde" ; et "Âm", "le son". Quan Thé Âm écoute tous les sons, toute la souffrance du monde.

 

Quand vous écoutez ainsi, la compassion naît en vous et vous pouvez être en paix. S'il vous plaît, écoutez avec la plus grande compassion possible en vous. Même si vous êtes triste parce que vous venez d'apprendre une mauvaise nouvelle, votre compassion calmera votre agitation et vous rendra plus paisible.

 

Thich Nhat Hanh, L'art de communiquer en pleine conscience.